La Chaux-bis
La Chaux-bis
La Chaux-bis


Association
Nos Objectifs
Nos Conseils
Nos maisons de pays
page5
Visites
Stages
visites conseils
Calendrier Deux-Sèvres
Calendrier
calendrier charente maritime
Nos Artisans
Publications
Petites Annonces
Courrier des Adhérents
La Chaux
La Chaux-bis
Le Chanvre
Nouveaux Matériaux
Connaître nos Maisons
Inscription
Accueil

 Avantages

* Très bonne résistance

* Souple et onctueuse

* Laisse respirer le mur

* Économique

* Teinte régulière

* Bonne accroche au support

Utilisations

* Enduits en restauration et en travaux neufs,

* Maçonneries neuves ou anciennes (brique, aggloméré, pierre... ),

* Rejointements,

* Travaux de couverture et moulures,

* Travaux routiers tels que l'assainissement et la stabilisation des sols, l'accès aux lotissements et aux maisons individuelles, traitement des couches de chaussées intermédiaires, fillerisation des enrobés bitumeux.

* Badigeons

Conseils de mise en œuvre

*Par temps de chaleur et de vent, humidifier le support et maintenir le mortier humide, utiliser des sables propres, respecter une température ambiante et support entre +5°+30°


Chaux aérienne éteinte CL 90- S


La chaux aérienne éteinte pour le bâtiment résulte de la cuisson de calcaire pur à 900°C. L'oxyde de calcium CaO (chaux vive) obtenu est éteint par addition d'eau pour obtenir l'hydroxyde de calcium Ca(OH)2, anciennement appelé fleur de chaux, chaux éteinte ou chaux grasse.

La chaux aérienne éteinte est une chaux CL 90 - S, conforme à la norme NF EN459-1.

Caractéristiques & spécifications

La chaux aérienne éteinte, connue depuis des millénaires, a été utilisée par les Etrusques, les Phéniciens puis les Grecs et les Romains pour leurs travaux de maçonnerie. La chaux aérienne éteinte a la particularité de durcir avec le gaz carbonique de l'air (carbonatation).

C'est la prise aérienne qui, étalée dans le temps, limite le retrait et développe les résistances à long terme.

Caractéristiques mécaniques

La résistance à la compression des mortiers de chaux aérienne éteinte est très faible et se développe très lentement. Elle est de l'ordre de 2,5 MPa à 9 mois de carbonatation. Son emploi pur est de ce fait très délicat dans les mortiers.

  

La Chaux :

Différentes variétés

Contact :

Claude SAPKAS-KELLER

La Grandmaison

79410 SAINT-GELAIS

Tél. : 06 22 37 67 67